Amnia, au coeur

1er volet du diptyque Naissances, forme adulte.

Pour la forme jeune public, cliquez ici

Création au Théâtre Antoine Vitez d’Ivry-sur-Seine
du 21 novembre au 4 décembre 2016

Texte et mise en scène Catherine Gendre
Interprète et chorégraphe Ariane Derain
Regard chorégraphique Virginie Quigneaux
Scénographie Julien Peissel
Inventions lumineuses et manipulations de fluides Olivier Vallet
Vidéo Hélène Crouzillat
Costumes Lucie Guillemet
Création sonore Distribution en cours

Cette création spectacle s’inscrit dans cet instant suspendu de l’attente, cette bulle infinie du désir sur le point de se concrétiser. EIle s’attache au temps particulier qui précède la naissance d’un enfant, temps de gestation, de métamorphose, espace de désir et de projections.

Il s’agira d’explorer un espace et un temps en deçà de la conscience, de faire une expérience sensible dans laquelle rien n’est cloisonné, où s’éprouvent les correspondances de toutes choses entre elles, où tout dialogue, interagit. Une expérience organique, expérience totale au sein de laquelle la naissance d’un seul être ouvre l’expérience d’autres naissances : la naissance à soi-même démultipliée dans la découverte sensorielle du monde, dans cette aventure qui part d’un « je » pour aller vers un « deux ». Loin de toute trame narrative, nous proposons d’appréhender l’expérience du vivant comme une expérience de la totalité dans laquelle tout est circulation, échange, lien, relation. Loin de tout cloisonnement, cette aventure personnelle de la gestation nous mène à un voyage cosmogonique et métaphysique dans lequel mettre au monde ouvre au monde, à un monde sensible, bigarré, pluriel.

Dossier de presse